Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 15:31

 

 

 

 

 

 

 

A P P E L

 

En 1991, commentant la prise de fonctions du premier consul général non communiste à Lille, la presse locale comparait le consulat de la Pologne à une seconde ambassade et rappelait qu’avant la seconde guerre mondiale plus de moitié de la communauté polonaise en France vivait dans le nord de la France. Cette communauté était appréciee à quelque 600 mille personnes.

La même année, le premier ministre des affaires étrangères de la République de Pologne, Krzysztof Skubiszewski considérait que le Consulat Général à Lille était un poste important.

En janvier 2013, l’actuel Ministre des Affaires Etrangères de la République de Pologne, Radosław Sikorski, décide de fermer Consulat Général à Lille et de concentrer désormais les activités consulaires en France à deux endroits : à Paris et à Lyon.

Ces décisions ont été précédées de plusieurs mois d’attente.

Tout d’abord, le Consulat de Lille devait vendre son siège du boulevard Carnot, pour être transféré dans des locaux loués, moins onéreux pour le budget de la Pologne. Dans une situation de crise, cette solution semblait évidente pour tout le monde.

Puis, vint cette décision de fermeture. Imprévu, arbitraire et catégorique, le mode opératoire du successeur du Ministre Skubiszewski est frappant. La polonité française ni ses associations n’ont été consultées, les fonctionnaires de la diplomatie polonaise ne furent pas tenus au courant, oubliée la Mémoire. Et pourtant, il ne peut pas être question de gifler la Polonia de France.

A court terme, le projet du Ministre Sikorski est avantageux pour le budget de la Pologne, mais il y aura des difficultés de traiter et de classer le fond documentaire déjà existant, et aussi de compliquer le traiter des affaires courantes.

La Polonité du Nord de la France existe toujours.

Elle fait partie de toute la société polonaise qu’elle représente toujours, avec courage et fidélité sur le sol français.

Les décisions de M. le Ministre demandent à être reconsidérées.

S’imposent :

- La création d’une institution scientifique consacrée à la Pologne et à l’histoire de la Polonité (Institut Polonais),

 

- La création d’au moins un consulat honoraire permettant de régler des formalités consulaires administratives sans l’obligation de se déplacer.

Le Consulat Général de Pologne à Lille reste un poste important. La mission pour laquelle il a été créé mérite d’être considérée avec plus de considération.

******

Partager cet article

Repost 0
Published by 011bukowski.over-blog.fr - dans polityka
commenter cet article

commentaires