Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 10:38
Un anniversaire

A Marta, fille de Jan, et à Ewka, filleule de  Zośka ...

1 Août 1944 - 1 Août 2014

Il y a 70 ans, Varsovie a déclenché la lutte armée contre l'occupant.

Varsovie l'Insoumise.

Ma ville. La ville de ma mère.

Hiroschima de la Pologne.

"l'Insurrection de Varsovie devait être entreprise, puisque telle fut la volonté de Varsovie, et elle devait échouer, puisque telle fut la volonté de nos ennemi et de nos alliés ... "

... notait Jan Gieorgica ps "Grzegorzewicz", insurgé, patriote, autodidacte, [sur la photo (au milieu) de 1944 au travail lors d'une émission de la radio de résistance "Błyskawica", probablement encore avant le capitulation des  insurgés (le 2 octobre 1944)...]

           blyskawica1 min 500x346 (1)

dans le même texte, il note: Le long de la rue Mokotowska courrait vers moi Zośka K. Légère comme une gazèle sur ses hautes jambes, telles des flèches. Elle tenait quelque chose à la main. Essoufflée, elle s'arrêta devant la barricade, effleura mon visage et disparut. Dans la main, j'ai trouvé un poème qu'elle avait griffoné sur un chiffon de papier: "capitulation":

 

Journé boueuse, imprégnée de pluie,

Larmes de quelqu'un. Mains en prière d'un autre.

Quelqu'un ne comprend pas, ne croit pas encore,

A une telle fin.

 

Une tombe oubliée au milieu de la cour.

Le vent déchire des lambeaux de drapeaux mouillés

Autour d'une croix clouée de deux bâtons

Des fleurs fânnées

 

Zośka Kierszys avait alors 21 lat. Plus tard, elle est devenue une traductrice apprèciée de la littérature anglaise, elle écrivait des poésies et des comptes pour enfants, elle venait nous voir en famille chez mes parents à Częstochowa et chez nous à Wilanów.

Jan Gieorgica avait quelques années de plus. Il m'a contaminé par la Pologne et par Varsovie, par notre histoire. Par l'Insurrection. C'était le plus important de mes oncles. 

En 1945, j'ai vu les ruines de Varsovie. J'avais sept ans et - comme Zośka -  je ne comprenais pas pourquoi ...  En 2014, les fusées font tomber les avions au dessus de l'Ukraine? Pourquoi les hommes, les femmes et les enfants meurent-ils à Gaza et en Israël? Pourquoi un dictateur syrien peut continuer à assassiner?  ...

L'isurrection de Varsovie et la magnifique Histore de Pologne imprègnent de fierté tous les Polonais.

La sortie du communisme, plus difficile que nous ne l'avions enviagée, n'apporte pas de la gloire aux hommes politiques polonais.

Les autres aussi, ne s'en sortent pas mieux, dans d'autres circonstances. 

Les intérês des gouvernants s'éloignent de plus en plus des Valeurs qu'attendent les gouvernés. 

Les générations qui montent ne doivent pas oublier les attitudes de Jan, de Zośka et de tous les jeunes qui luttent, ici et là, à travers le monde. Ne pas dissocier intérêts et valeurs. Telle est notre responsabilité commune face à l'avenir du monde. 

L'Insurrection de Varsovie constitue l'objet du numéro 9 (19) du Bulletin (polono-français) du Bulletin de Consulat général de Pologne à Lille de mois d'août 1994

le même Bulletin note, en traduction française, le poème de Zośka.

Un anniversaire

Partager cet article

Repost 0
Published by 011bukowski.over-blog.fr - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

ala 31/07/2014 09:47

merci papa d'avoir traduit le texte , c'est très bien écrit , la pologne me manque quand je te lis , et meme quand je ne te lis pas d'ailleurs , je me sens amputé quand nous n'y allons pas ...